Le cordonnier: la résistance d’un métier à tout faire

Le cordonnier doit diversifier son offre

Outillage du cordonnier

 

Spécialiste de la réparation et de l’entretien des chaussures, le cordonnier juge de l’état des objets en cuir, informe le client des réparations nécessaires, du prix et du délai prévu. Son travail peut aller de la pose de talonnettes au remplacement d’une pièce usée ou abîmée, jusqu’au lustrage final.

 

 

 

Chaussures réparées par un cordonnier

 

Aujourd’hui, le cordonnier peut diversifier son offre et proposer d’autres services comme la fabrication  de tampons et la vente de diverses fournitures, liées au cuir ou non. Soucieux de fidéliser sa clientèle, le cordonnier s’adapte à la demande et peut étendre ses prestations à d’autres articles (reproduction de clefs, cartes de visite,…). Rien n’interdit à un bon cordonnier de se diversifier en acceptant certains travaux normalement réservés à un sellier ou un maroquinier puisqu’il possède la quasi totalité des bases pour exercer l’ensemble des métiers du cuir.

 

 

L’accès au métier de cordonnier

La formation au métier de cordonnier se fait via différents diplômes, du CAP jusqu’au BTS. L’AFPA dispense aussi une formation de 8 mois, en cordonnerie multiservice. Le cordonnier travaille généralement seul, s’il est à son compte, mais peut aussi faire le choix d’intégrer un atelier de réparation industriel. Certains cordonniers, souvent par choix, peuvent occuper des postes au sein d’un atelier de luxe. Les salaires varient en fonction de l’expérience, du statut et de la réputation du cordonnier:

  • un fourreur débutant gagnera l’équivalent du SMIC (1458 € brut mensuel)
  • un jeune artisan débutant, de 1500 à 2000€ par mois

 

Bien que de nos jours, la majorité des consommateurs préfère remplacer une paire de chaussures plutôt que de la faire réparer, et que le nombre de cordonniers ait grandement diminué, certains artisans montrent une belle réussite. Parmi eux, on trouve les meilleurs ouvriers des grandes villes et de notre capitale. Quelques-uns sont pratiquement des stars dans leur quartier car de grands noms du luxe les font travailler ou les recommandent.