Gantier ou le renouveau d’un savoir-faire très français

Le retour du gantier en France

Le gantier choisit le cuir qui servira à la fabrication du gant, le travaille, l’étire pour améliorer son élasticité. Il coupe ensuite les différentes pièces à l’aide d’un emporte-pièce qui permet de définir la forme du gant. Puis, il les assemble à la main ou à la machine et y appose éventuellement une doublure, des  broderies ou autres accessoires. Le cuir est sa matière de prédilection, mais le gantier est aussi amené à travailler le tissu ou tout nouveau matériau souple.

 

Jusqu’au XIXe siècle, Grenoble était l’une des capitales mondiales de la ganterie. La ville rayonnait à travers le monde, de par le savoir-faire de ses gantiers. La moitié de ses habitants se répartissait dans 200 ateliers et vivait de cette activité.

 

Le gantier est en voie de disparition, mais…

Réalisation du gantierL’industrie gantière française a vu le nombre de ses entreprises diminuer de moitié au cours de ces dix dernières années. Moins d’une vingtaine sont encore en activité, ce qui inclue les fabricants de gants de protection et de sport. Malgré ces chiffres inquiétants, le gant s’impose de plus en plus dans la mode et renaît de ses cendres comme produit de qualité, voire de luxe. Les principaux clients sont américains, allemands et asiatiques. Il peut aussi arriver que des maisons de haute couture fassent appel à un gantier pour mettre en valeur leurs nouvelles créations.

 

Accéder au métier par la maroquinerie

Il n’existe pas à proprement parler de formation de gantier. Le cursus de la maroquinerie, assorti de stages auprès de professionnels spécialisés dans la ganterie, permet toutefois d’accéder à ce métier. De nombreuses formations non diplômantes (formation professionnelle continue et cours du soir) permettent aussi de suivre une initiation, une formation complète ou un perfectionnement dans plusieurs des spécialités de la maroquinerie. Plusieurs années d’expérience, permettent de créer sa propre boutique et d’y vendre ses propres créations.