Piqueur cuir ou textile

Le piqueur ou la petite main qui peut aller loin

Travail du piqueur cuirLe métier de piqueur, cuir ou textile, consiste à donner une forme à la maroquinerie, aux objets, aux chaussures et aux vêtements en cuir. Le piqueur intervient, dans la chaîne de production, après le coupeur. Il a pour rôle d’assembler les pièces qui composent une chaussure ou un vêtement. Son travail est le plus souvent mécanisé, mais peut aussi être effectué à la main.

 

Ses taches usuelles sont les suivantes:

  • il commence par contrôler et identifier les différents morceaux fournis par la coupe, qui sont à assembler.
  • vient ensuite ce que l’on appelle le travail de table ou la préparation des divers éléments. Il est parfois nécessaire de parer ou d’amincir le cuir, ce qui permet de diminuer l’épaisseur des coutures. Ce travail peut, parfois, être assigné à un assembleur.
  • le piqueur assemble ensuite les pièces par piquage (à la machine), par agrafage ou par collage. Dans le cas où une tâche est réalisée à l’aide d’une machine, le piqueur devra savoir y effectuer les réglages nécessaires.
  • il réalise parfois certaines finitions et place enfin les éventuelles décorations, en fonction du cahier des charges.

Accéder au métier de piqueur

Le métier de piqueur est accessible à partir de plusieurs diplômes liés au cuir ou au textile. Cependant, ce type de poste ne nécessitant pas toujours de réelle qualification, de nombreuses entreprises n’exigent pas d’expérience et forment les nouveaux arrivants.

Les évolutions de carrière possibles

Un piqueur ayant acquis des expériences variées pourra opter pour plusieurs évolutions de carrière. Il postulera à des postes de chef d’équipe, de chef d’atelier pour des entreprises prestigieuses. Un piqueur ayant acquis beaucoup d’expérience, pourra reprendre ou créer son propre atelier. Certaines offres d’emploi permettent aussi de partir travailler à l’étranger, souvent sur des postes d’encadrement et suite à une première expérience réussie.