LE TRAVAIL DU CUIR, DE LA PRÉHISTOIRE AU XXE SIÈCLE

LES ORIGINES DU TRAVAIL DU CUIR

Le travail du cuir est une activité qui remonte à la nuit des temps. Au cours de la préhistoire, l’homme chercha à se protéger des intempéries et se rendit compte que les animaux qu’il mangeait n’étaient pas qu’une source de nourriture, mais pouvaient aussi servir à la conception de vêtements ou de huttes. Cependant, une peau non traitée met très peu de temps à entrer en putréfaction. Il était donc nécessaire de trouver des moyens de conserver ces peaux pour pouvoir les porter plus longtemps et supprimer l’odeur.

L'histoire du travail du cuirSi quelques jours au soleil rendaient une peau dure et atténuaient grandement l’odeur, cela ne rendait pas une peau utilisable. La première découverte d’importance fut le tannage à la fumée qui donne une plus grande résistance au cuir. Cette technique de travail du cuir découle du fait que les peaux servaient à recouvrir les cabanes. La fumée des foyers tannait lentement et naturellement les peaux. L’homme réalisa, par expérience que cela avait un intérêt. On retrouve cette méthode avec les indiens et leurs tipis, et elle est encore d’actualité aujourd’hui, dans certaines régions de Chine.

Le travail du cuir inventé par hasard

On ignore de quand date l’invention du tannage végétal, mais on suppose qu’il date de temps très reculés. Il y a fort à parier que sa découverte résulte en grande partie du hasard. Des peaux se retrouvèrent immergées dans un point d’eau entouré d’arbres. Des écorces et des feuilles s’y trouvaient qui jouèrent le rôle d’agent tannant. Le cuir ainsi obtenu était alors bien plus souple. Ce n’est que bien plus tard que des agents tannants chimiques intervinrent pour encore faire progresser le tannage.

L’industrialisation

Au moyen-âge, l’industrie du travail du cuir s’organise et s’installe dans des zones précises. L’accès aux peaux doit alors être aisé et l’atelier, à proximité immédiate d’une rivière. Les grandes régions de travail du cuir sont d’ailleurs toujours les mêmes depuis plus de cinq siècles. Ce n’est, ensuite que lorsque l’industrie chimique se développa, au XIXe siècle, que l’industrie du cuir put en profiter. De nombreuses découvertes furent réalisées et le travail du cuir au chrome apparut à cette époque. Il est toujours d’actualité dans l’industrie de ces dernières années, avec les problèmes environnementaux que nous connaissons.

 

La plupart des avancées dans le travail du cuir furent, au début, accidentelles et acquises par expérience et observation. Ensuite, l’industrie du cuir s’est développée, passant de petites productions familiales à une industrie localisée dans les régions de chasse et d’élevage. Aujourd’hui, les artisans et la chimie ont donné un savoir-faire développé au secteur du travail du cuir. De nouvelles techniques apparaissent, qui devraient, maintenant réduire fortement l’impact de cette industrie sur l’environnement.