Impression sur cuir et laser

L’impression sur cuir pour tout imiter

Impression sur cuir motif léopardMalgré le fait que certains puristes ou amoureux du cuir trouvent cette technique mal venue, l’impression sur cuir pourrait devenir très en vogue dans les milieux de la mode. Il s’agit d’un traitement de surface par sérigraphie, tampographie ou transfert numérique qui produit des effets spectaculaires. L’impression sur cuir permet d’obtenir des motifs originaux et colorés sur les cuirs lisses, souvent dans le but d’imiter la peau d’un animal plus exotique. L’exemple le plus célèbre est, sans nul doute le mocassin léopard de Jean-Baptiste Rautureau.

 

Le laser et son avenir

L’impression sur cuir au laser, apparue il y a quatre ans, semblait avoir un grand avenir. Cette technique a été rendue possible par les progrès réalisés sur les lasers, et l’apparition d’une nouvelle génération d’outils. Elle permet de découper le cuir de manière hyper précise, comme elle le fait déjà pour de nombreux matériaux dans d’autres industries.

 

 

Il est aussi possible de seulement marquer la surface du motif souhaité, à la manière d’un tampon, mais en supprimant de la matière.Cette avancée ouvre la voie à d’infinies possibilités car il devient possible d’appliquer tous les motifs sortis de l’imagination des créateurs de mode. L’exemple parfait pour illustrer ces technologies serait la gravure laser d’une photographie sur cuir. l’apport des couleurs pourrait être réalisé par simple impression sur cuir.

 

L’hésitation des grands de la mode

Malheureusement, les premiers fabricants de chaussures à avoir utilisé l’impression sur cuir au laser étaient trop avides d’effets spectaculaires et ont introduit sur le marché des produits qui ne ressemblaient plus vraiment à des chaussures. Le public n’a, alors pas adhéré et les ventes n’ont jamais décollé. De ce fait, les grands noms de la spécialité n’utilisent cette technique qu’à petites doses, et le plus souvent pour arborer un détail original. Il n’est donc pas exclu que l’impression sur cuir  refasse parler d’elle dans quelques années car dans la mode, tout est cyclique et revient au goût du jour assez régulièrement.