Apprendre à choisir le bon type de cuir

Les bases sur le cuir avant d’acheter

Le cuir est une matière noble qui est utilisée depuis très longtemps pour confectionner toute sorte d’objets de la vie quotidienne. Alors que quelques dizaines d’années en arrière, acheter un vêtement ou un objet en cuir était relativement onéreux, les industriels du secteur ont fait de gros efforts pour changer cette image. Le cuir a aussi acquis de nouvelles propriétés grâce aux procédés récents qui lui sont appliqués lors du tannage.

Aujourd’hui, le cuir est dans l’esprit du consommateur, un matériau comme les autres, qui peut avoir sa place dans chaque espace de vie, et même, parfois, en extérieur. L’achat d’un sac à main, d’une veste ou d’une sacoche en cuir ne représentant plus quelque chose d’extraordinaire, les boutiques en proposent de plus en plus.

 

Quelques cuirs à connaître lors d’achats courants

Si l’aspect du cuir et les couleurs qui lui sont appliqués suivent de près la mode et les envies du public, les différentes variétés de cuir restent souvent méconnues. Qui ne s’est jamais retrouvé dépendant d’un vendeur pour lui expliquer quel type de cuir a été utilisé lors de la fabrication de l’article convoité? Dans une telle situation, nous sommes bien obligés de faire confiance au commercial, quitte à ne pas faire le meilleur choix. Pourtant, indépendamment de ses propriétés, les différents types de cuir sont très souvent les mêmes. Dans la plupart des cas, il serait simple de savoir si les arguments du vendeur sont de qualité ou pas. Une grande partie des achats de cuir concernent le salon ou le vestimentaire. Dans ces cas, il est généralement suffisant de faire la différence entre un cuir pleine fleur et de la croûte de cuir, aux qualités bien différentes.

 

 D’autres cuirs plus spécialisés

Effectivement, lors d’achats de la vie quotidienne, les mêmes types de cuir reviennent en permanence. Mais faire le choix d’acheter un canapé en coûte de cuir, en cuir pleine fleur ou en nubuck  n’est pas anodin. Chaque cuir accepte différemment les maltraitances et nécessite un entretien différent. Le cuir pleine fleur se divise encore en plusieurs finitions et chacune, là encore, est adaptée à un mode de vie différent. Se renseigner avant d’aller en magasin est, dans ce cas, simple et permet de vérifier si l’enseigne donne des conseils avisés.

 

D’autres cuirs, plus méconnus,  seront généralement réservés à des usages bien spécifiques comme la reliure, la gainerie ou pour la maroquinerie de haute qualité. Lors d’un achat de ce type, il est sans doute moins aisé de connaitre avec précision tous les types de cuir. Il est intéressant, mais pas toujours nécessaire de connaitre tous ces types de cuir. La première raison est que les artisans, soucieux de leur image,  utiliseront les produits les plus adaptés. La seconde est que les finitions sont nombreuses et évoluent en permanence. Une troisième vient du consommateur lui-même car l’aspect visuel ou l’effet de mode joue à plein.