Gainier: métier ancien mais qui reste actif

Le gainier habille tout de cuir

Le métier de gainier consistait autrefois essentiellement dans la réalisation de gaines et de fourreaux pour recevoir épées, sabres et poignards. Les activités associées se sont ensuite diversifiées. Cet artisan travaille désormais sur une grande diversité d’objets, tels que des meubles ou des articles de bureau. La base du métier de gainier est d’habiller de cuir un support, quel qu’il soit. La grande diversité de tâches qui peuvent lui être confiées l’obligent à avoir une larges connaissance dans d’autres disciplines.

 

Fourreau fabriqué par un gainier

 

 

Le gainier habille de cuir les coffrets, les parures de bureaux, les meubles, etc. Il peut également restaurer d’anciens meubles ou divers articles recouverts de cuir.

Salariés du luxe ou artisans

La gainerie appartient au secteur de la maroquinerie et compte environ 1500 entreprises en France dont 800 artisans gainiers indépendants. On y trouve cependant quelques grands noms comme Hermès ou encore Louis Vuitton. De par leur création d’articles haut de gamme, ils réussissent à préserver ce précieux savoir-faire. La Suisse, de par sa tradition en horlogerie et en joaillerie, dispose, elle aussi d’un important tissu artisanal en gainerie d’art.

 

Plus de diplôme, mais de l’avenir

L’activité de gainerie renoue aujourd’hui avec la croissance, grâce au développement de la décoration de luxe, associé au renouveau des arts graphiques. La clientèle principale du gainier est composée d’entreprises soucieuses de leur image et de particuliers aisés, pour la plupart étrangers (russes, américains, australiens,japonnais,…). Il est aussi possible pour un gainier de travailler pour l’état qui a régulièrement besoin de restaurer certains objets appartenant au patrimoine national.

 

Bien qu’il n’existe plus de formation spécifique au métier de gainier, il est toujours possible de se former à un des métiers du cuir pour ensuite suivre un apprentissage en atelier de gainerie. Une personne débutant dans ce métier aura de bonnes perspectives d’évolution et pourra se spécialiser parmi plusieurs domaines comme la dorure, les écrins, l’ameublement…