facebook twitter

Les bases pour faire le bon choix d’ameublement cuir

Ameublement cuir : avant d’aller en magasin

L’offre d’ameublement s’est largement étoffée au cours de ces dernières années. Il est désormais possible, grâce aux évolutions des technique  de tannage et à l’imagination des designers de trouver pratiquement tout ce que l’on souhaite. De la table basse en cuir, aux chaises du séjour jusqu’à une tête de lit originale, tout est devenu possible car le matériau s’y prête et les artisans ont su nous le prouver. Mais, avant de se laisser convaincre par un vendeur, il est important de mettre certains détails en valeur. L’ameublement cuir est cher et durable. Il s’agit donc d’éviter au maximum les mauvais choix qui vous feraient penser que vous avez fait une erreur.Ameublement en cuir

 

Un affichage obligatoire pour l’ameublement

La première chose à savoir lorsqu’on est dans une boutique d’ameublement en cuir est que le Code de la consommation oblige les vendeurs à étiqueter leurs produits et que plusieurs éléments doivent être mentionnés:

  • La ou les matières premières utilisées
  • Le nom du fabricant ou du distributeur
  • L’animal ou l’espèce d’origine du cuir
  • Le type de finition apporté au cuir

 

Cet affichage n’est pas encore obligatoire pour tous les articles en cuir, mais tend à se généraliser. Un autre affichage à ne pas prendre à la légère est la norme NF. Ce label garantit que le produit a été testé dans des conditions de vie réelle et soumis à une usure importante.

 

L’épaisseur du cuir et son origine

Dès lors que vous êtes en magasin pour choisir un meuble en cuir, vous devez vous poser la bonne question. Quelle sera sont utilisation ? S’il s’agit d’un canapé, par exemple, l’épaisseur du cuir a toute son importance car, sans être gage de qualité, un cuir plus épais se déformera moins rapidement qu’un autre. L’épaisseur du cuir peut aller de 0,9 à 5 mm pour un achat d’ameublement. Il est généralement conseillé de ne pas porter son choix vers un produit dont l’épaisseur n’est pas de 1,2 mm au minimum. Les cuirs les plus répandus dans l’ameublement sont le buffle, la vachette et le veau. Le buffle est le plus résistant, mais son grain est plus grossier. Le veau est le plus doux, mais il est aussi un peu plus fragile.

 

Les différentes appellations de cuir

En ce qui concerne les finitions apportées au cuir, il existe cinq appellations reconnues:

  • pleine fleur pigmentée : cuir côté peau, teinté dans la masse. Les éventuels défauts sont masqués par une couche supplémentaire de coloration en surface. Facile d’entretien, résistant et peu fragile, ce cuir est idéal pour les usages intensifs
  • pleine fleur aniline : cuir côté peau teinté dans la masse. Aucun film, ou juste pigmentaire ne protège la surface. Seuls les cuirs sans défaut subissent ce traitement. Fragile aux frottements et aux taches, ce cuir est à déconseiller si vous avez des enfants ou des animaux.
  • fleur corrigée ou rectifiée : cuir côté peau qui a été poncé pour faire disparaître des défauts. Un film pigmentaire a été ajouté en surface. Ce cuir n’est pas de qualité supérieure. Ce cuir est résistant, mais devra être moins cher à l’achat. Recommandé si vous avez des enfants ou des animaux.
  • croûte de cuir : cuir côté derme avec une couche pigmentaire de surface qui assure sa protection. Ce matériau n’a pas droit à l’appellation de cuir. Bien moins résistant, il est déconseillé en ameublement et dans tous les cas sur les assises et dossiers.
  • Nubuck : cuir pleine fleur ou croûte qui a subi un ponçage profond pour masquer de gros défauts. Il a un aspect agréable et doux au toucher, mais vieillit mal. Le nettoyage étant très délicat, ce cuir est à proscrire si vous avez des enfants ou des animaux.

 

Les faux cuirs d’ameublement

Les matériaux imitant le cuir sont de plus en plus nombreux et remplissent très bien leur rôle. Ils sont généralement composés d’une toile de coton, de polyester et de polyuréthane. Mais leur durée de vie et la qualité de contact n’égale jamais celles du cuir. Le choix vous incombe, mais si vous le pouvez, essayez d’aller vers un 100 % cuir. Dans le cas d’un ameublement bi-matière, il est fort possible que toutes les surfaces n’aient pas la même texture ou ne vieillissent pas de manière homogène.

 

Le vrai prix de l’ameublement cuir

Définir si le prix que l’on nous propose est correct est relativement difficile. Si la qualité du cuir a un prix, en comparaison avec d’autres matériaux, le meilleur conseil à donner serait de bien comparer diverses offres avant de prendre sa décision. Ainsi un meuble peu cher dévoile souvent une qualité médiocre. Dans le cas inverse, les prestations sont vendues trop cher ou vous avez encore une marge de négociation.