facebook twitter

Savoir choisir ses gants en cuir

gants en cuir

Envie de se faire plaisir avec une jolie paire de gants en cuir ? Tout en cuir vous donne quelques astuces pour faire votre choix en toute connaissance de cause. Parce que nous ne sommes pas tous spécialistes ni du cuir, ni de la confection, il n’est pas toujours facile de différencier un gant de bonne qualité d’un gant plus bon marché (mais parfois tout de même très cher). Car en effet, certains fabricants ou vendeurs profitent de votre inexpérience pour vous faire payer trop cher des gants qui ne le méritent pas. Sachez reconnaître un gant de qualité selon trois critères : la qualité du cuir, ses coutures et sa doublure (s’il y en a).

La qualité du cuir de votre gant

Avant tout détail de confection, faisons un zoom sur la matière première : le cuir. En fonction du cuir sur lequel vous avez jeté votre dévolu, par exemple le cuir d’agneau, il se doit d’être doux au toucher, fuyez cet aspect brillant presque « plastique » qui présage une matière de mauvaise qualité ou pas assez hydratée. Cet aspect, ce toucher souple et agréable sont la preuve que la peau a été bien nourrie en amont. La mise à l’humide est d’ailleurs une étape de fabrication très importante de votre gant : votre cuir est en effet d’abord humidifié puis roulé sur lui-même afin de lui offrir cette souplesse qui fera de votre gant une seconde main.

étirement du cuir

Dans un second temps, la peau est étirée au maximum afin qu’elle ne travaille pas trop une fois sur votre main. En effet, quand vous essayez votre gant avant l’achat, il faut qu’il vous serre et vous devez même avoir du mal à l’enfiler les premières fois. Car le cuir est une matière vivante et l’étape de dépeçage et d’étavillonage dont nous venons de parler (l’étirement du cuir), va permettre à votre gant d’épouser parfaitement votre main au fur et à mesure du temps. Il va donc « se faire » dans la largeur et en aucun cas dans la longueur. Si votre gant en cuir est déjà trop large lors de l’achat, vous finirez forcément par ne plus le mettre. Car un gant trop large n’est pas agréable à porter car il glisse sur la main et vous serez sans arrêt en train de le réajuster.

Si vous commandez vos gants en cuir, prenez donc grand soin à mesurer votre taille afin de ne pas être déçu au bout de quelques semaines d’utilisation. Pour prendre votre taille correctement, munissez-vous d’un mètre de couturière et faites le tour de votre main directive (la droite, si vous êtes droitier et inversement) sans prendre le pouce. Les entreprises de ganterie traditionnelle françaises vous demanderont de fermer votre poing pour réaliser cette mesure, alors que les entreprises d’importation se contentent d’une dimension main ouverte. Cette mesure en centimètre vous donnera la taille de votre gant. Attention à bien vérifier si votre vendeur vous propose une taille française ou anglaise : vous risqueriez d’avoir des surprises !

La qualité des coutures

Outre la qualité du cuir, la qualité des coutures est également à prendre en compte lors de votre choix.

Les gants qui vous offriront un meilleur confort sont ceux dont les coutures sont sur l’endroit : pas de couture à l’intérieur de votre gant, donc un confort parfait ! C’est un savoir-faire très rare en France qui se traduit par l’utilisation du piqué-anglais. Le piqué anglais est réalisé par une machine qui permet de coudre avec deux fils et non un seul. Le fil de dessous appelé « chaînette » permet de faire une boucle avec le fil de dessus. Ainsi votre gant est encore plus solide et ses coutures absorbent mieux les tensions du quotidien.

couture couleur gants cuir

La seconde particularité du piqué anglais est l’ajout d’un petit triangle de cuir à chaque entre doigt ce qui permet de donner plus d’aisance et encore plus de solidité aux coutures en réduisant les tensions exercées. En plus, comme les coutures sont visibles, les meilleurs fabricants de gants de cuir vous permettront d’en choisir la couleur ! Stylé jusqu’au bout des doigts, dans le sens propre !

Enfin, concernant les nervures du dos de la main sur certains gants classiques, les réaliser à la main permet d’obtenir un relief non seulement plus résistant car le fil est plus épais mais également plus joli que lorsqu’elles sont réalisées en machine.

La qualité de la doublure

doublure cachemire

Avec ou sans doublure, votre gant se doit d’être confortable et bien ajusté. Les gants en pécari par exemple peuvent tout à fait se porter sans doublure, tout comme de nombreux autres gants en cuir comme ceux réalisés en agneau. Mais si vous avez opté pour une doublure, il est important que ce ne soit pas du tissu mélangé. Que vous choisissiez de la soie ou du cachemire, oubliez les mélangés laine, polyester ou viscose qui altèrent les propriétés propres du tissu. Pour le cachemire, fiez-vous à votre toucher : il se doit d’être doux à l’extrême et épais. Vous devez vous sentir dans votre gant doublé cachemire comme dans une chaussette en laine bien épaisse ! Les qualités isothermes exceptionnelles de cette matière en font un réel atout en hiver et le cachemire a également le grand avantage de ne pas craindre les agressions du quotidien… mis à part les mites !

doublure soie

La soie quant à elle reste une matière très chaude (plus que la laine qui a tendance à s’humidifier rapidement ou l’acrylique bien sûr, mais donc moins que le cachemire…), surtout si son tissage est bien serré, et présente l’avantage d’être bien plus fine que le cachemire. Quand vous enfilez une paire de gants en cuir doublés de soie, vous devez ressentir un aspect un peu râpeux qui accroche à vos doigts, surtout si vous avez les mains sèches. Vous aurez alors des gants en cuir qui vous offriront une meilleure préhension au quotidien grâce à cette finesse de doublure.

Nous avons fait le tour de trois critères essentiels qui vous aideront à payer le prix juste pour une paire de gants en cuir, mais il y en a bien d’autres ! Un « vrai » fabricant saura vous conseiller judicieusement en fonction de vos envies et de vos besoins. Et opter pour de la fabrication française reste un grand gage de qualité. Nous parlons bien de fabrication car de nombreux revendeurs importent leurs produits de l’étranger… La ville de Millau, en Aveyron, possède un patrimoine impressionnant au niveau de la fabrication des gants en cuir. Si vous passez par là, ne prennez pas le viaduc de Millau et faites une pause à L’Atelier du Gantier ! Des professionnels amoureux de leur métier qui vous conseillerons et vous proposeront une paire de gants en cuir à votre taille bien sûr, mais surtout d’une qualité incomparable.